Alors que la date de sortie publique de Farc cry primal approche, les premières notes des testeurs commencent à tomber. Le jeu obtient donc 77% en moyenne sur 59 critiques. Loin derrière MGS5, Call of Duty: Black Ops III et même Street fighter V. Alors à quoi faudra-t-il s’attendre le 1er Mars? Petit résumé des tests parus.

screen_shot_2016-01-25_at_151313[1]

 

Scénario : Vous incarnez donc Takkar, un membre de la tribu Wenja. Votre objectif est de retrouver votre tribu, que vous avez perdu lors d’une chasse au mammouth (sic …). Rien de bien folichon, on est plus proche de l’age de glace que de the revenant. Ça sent pas l’oscar…

 

Bien entendu les votre immersion dans l’aventure sera largement appuyé par les événements externes et les obstacles à franchir pour parvenir à votre but, mais vu comme ça, ça vent pas du rêve.

PrimalPreviewShayla[1]Les mécaniques de jeu : les habitués de la série ne seront pas perdus dans ce nouvel opus, mais pourront être déconcertés par le traitement de environnement. Il apparaît qu’un gros effort a été réalisé sur la faune et la flore préhistorique. La nature s’avérera dangereuse si vous n’agissez pas en chasseur (discrétion, souplesse et calme plutôt que la méthode du rush du gros bourrin..)

Les tigres à dent de sabre ne vous ont pas attendu pour s’attaquer à toute source de viande fraîche. Et ils ne feront pas la différence entre vous et un phacochère, alors faites profil bas!

Les PNJ n’ont pas été oubliés, et vous vous retrouverez facilement pris au milieu d’une guerre de clans énemis. Est-il indispensable de rappeler qu’à l’époque, un coup de gourdin ou de lance est vite partis? A noter que certain vous fourniront en quêtes, ce qui parait indispensable pour garder une expérience moins monotone.

vlcsnap-2016-01-28-23h27m12s940[1]Pets : Pour vous accompagner dans vos quêtes, vous pourrez apprivoiser cette nature sous la forme d’animaux de compagnie. Un panel de 17 créatures différentes vous est proposé. La chouette restera le pet le plus emblématique. Elle vous permettra de vous orienter plus facilement dans l’open world et vous prêtera ses yeux, faisant office de jumelle.

Manu militari : Un système de craft a été implémenté et vous permettra d’améliorer vos armes et d’équiper vos animaux de compagnie par exemple. Des armes puissantes s’avéreront indispensables d’après les testeurs car cet opus est d’une violence sans concession, notamment en corps à corps comme on peut s’en douter.

far-cry-primal[1]La tribu, c’est la vie : au cours de votre progression dans le jeu vous aurez l’occasion de prendre en main votre tribu et de construire votre base. Celle-ci vous fournira des ressources indispensables et de vous affirmer en tant que chef auprès des autres tribus. Vos lieutenant devront appuyer votre légitimité et vous permettre de devenir un acteur incontournable de cet écosystème.

Pour conclure on peut retenir que le système de quêtes redondantes ne permet pas de remonter le niveau médiocre de l’histoire. On retiendra par contre l’effort d’Ubisoft Montréal sur la retranscription de l’envirnement préhistorique et les ajouts intéressants à ce titre, comme les pets, le craft et la gestion des ressources dans la base. Quelques bonnes heures de jeu à passer donc avec ce titre si vous êtes fans de mamouths. Les affcionados du fusil de sniper passeront par contre leur chemin.

Farc cry primal à prix réduit (lien affilié)